Noun/ Mars 2018


Femmes, je nous aime
C’est une date qui ne devrait pas exister. Le 8 mars ne devrait plus faire partie du calendrier. On ne devrait pas célébrer, au 21e siècle, la journée de la femme. On ne devrait pas avoir à parler de l’égalité, de son salaire ou de sa place dans la société ; des violences et des humiliations qu’on lui fait subir. On ne devrait pas, en 2018, rappeler aux hommes et à la planète entière, que les femmes sont encore considérées comme le sexe faible, le 2e sexe.
C’est pourquoi Noun a décidé de célébrer la femme sans pour autant la défendre. Elle n’en a pas besoin. Elle s’est assez battue pour faire valoir ses droits. Ce numéro est 100% femmes. Pas qu’on n’aime pas les hommes. Nous les adorons. Mais voilà, un peu de féminisme bien placé ne fait de mal/mâle à personne.
19 femmes sont mises à l’honneur. Ces femmes d’influence, de pouvoir et de carrière ont posé pour la caméra de Noun et nous ont parlé d’elles et de leurs vies. À leurs côtés, on retrouve une interview de la meilleure journaliste de France, Léa Salamé. Mais aussi les femmes qui ont révolutionné la mode, le théâtre de Lina Khoury, le grand écran de Diamand Abou Abboud, le journalisme d’Adla Massoud, les personnages qui ont changé la place de la femme au cinéma, la ménopause et ces extraordinaires bonnes femmes de Tawlet.
Soyez belles et farouches ; sensuelles et carriéristes ; fortes et douces. Soyez vous-même.


Download PDF